Menus de configuration dans le panneau d'administration

Type de contenu : le Whiteboard Friday de Rand Fishkin

| |

Quand un marketeur conçoit sa stratégie de content marketing l’une des premières questions qu’il se pose est : quel type de contenu vais développer ? C’est une question d’autant plus importantes qu’il existe aujourd’huis des centaines de types de contenu possibles, le risque étant justement d’en développer trop dans tous les sens et de perdre en efficacité (un point d’ailleurs développé longuement par Joe Pulizzi dans son interview sur les entrepreneurs du contenu). Et en matière de type de contenu, l’un des plus créatifs existant encore aujourd’hui est celui de Rand Fishkin et de son whiteboard friday.

Un type de contenu original : le whiteboard friday de Rand Fishkin

Rand Fishkin a une histoire entrepreneuriale incroyable. On pourrait en parler des heures mais en synthèse : Il quitte l’université pour aider à sa mère à développer son agence de marketing au moment ou internet démarre fort aux US. On est alors aux tous débuts de Microsoft. Il rame. Beaucoup. Il se cogne dur à un truc nouveau à l’époque … le SEO. Comme il comprend qu’il va bien falloir qu’il s’y colle pour que le site de l’agence familiale soit visible en ligne et que le SEO devient une demande récurrente de ses clients, il retrousse ses manches et rentre dans le vif du sujet. Apprentissage sur le tas donc.

L’agence ne cartonne pas. Loin de là. Ils en sortent ça mère et lui criblés de dettes. En revanche lui, devient vraiment vraiment bon (et prend gôut) au SEO. A tel point qu’il commence à écrire sur le sujet. Beaucoup. Il créé son sillon de contenu dans le encore jeune web et son site média ou il n’est question que de SEO : Moz.

Aujourd’hui, demander à n’importe quel pro du SEO dans le monde si il connait MOZ c’est un peu comme si vous demandiez à un joggeur s’il connait Nike.

🔎 Son type de contenu WOW👏 !!

Rand créé en particulier, un type de contenu très personnel qui reflète bien sa personnalité atypique : le whiteboard friday, une série de vidéo ou il est filmé devant un tableau blanc, publié chaque vendredi depuis 2007 et ou il explique en langage simple, posé et souvent drôle, des dizaines et des dizaines de sujets tous liés au SEO, au content marketing et au marketing en général.

Au risque de vous décevoir, je ne vais pas vous dire que Whiteboard Friday est le fruit d’une longue recherche par Rand de “quel contenu nous pourrions bien créer aujourd’hui qui génèrerait du trafic”. C’est même tout le contraire. Le premier whiteboard friday c’était au départ Rand qui pour expliquer une notion à son équipe, les a emmené en salle de réunion et s’est mis au tableau. A la fin de la démo, lui et son équipe se sont dit “tiens c’était pas mal, et si on le mettait sur le blog pour voir si ça plait”.

Résultat : pas top. Clairement pas un succès. Mais … Rand a aimé le format, il s’amusait à le faire et ses équipes aussi donc ils ont continué. Chaque vendredi pendant un an. Et là … une jolie courbe de traction est apparue. La conclusion s’est imposée d’elle-même : “si on continue sur la durée, si on se concentre sur des questions de niche qui répondent vraiment à des problématiques de nos utilisateurs, même une infime partie, ça peut sur la durée devenir un vrai succès”.

C’est ce qui s’est passé.

Aujourd’hui, le white board friday est une série SEO très célèbre aux Etats-unis. Le type de contenu créé par Rand s’est tellement ancré dans l’univers SEO qu’il est désormais proposé à des invités (pas les plus mauvais…) de “venir au tableau” pour proposer des contenus spéciaux. Il y reçoit un peu le gratin des supers stars du SEO et du marketing.

✅ Voici quelques-uns des Whiteboard Friday’s à écouter absolument 👏 !!

👩🏽‍💻  Observations perso sur ce type de contenu qu’est le whiteboard friday

👉  C’est dans le prolongement de cette série vidéo (donc de ce type de contenu de niche) qui coche toutes les cases du bon contenu que naitra le software développé par Moz (devenu aujourd’hui l’un des outils incontournables du SEO dans le monde entier) et non l’inverse. Encore un exemple (s’il en fallait encore à qu’un contenu exceptionnel permet de créer une communauté, et qu’une fois la communauté créée, c’est elle qui vous dicte ce dont elle a besoin – donc vous aide à créer le produit qui de fait, trouvera ses acheteurs naturellement … Ce que Joe Pulizzi a fait avec le Content Marketing Institute et ce qu’il prone de faire dans sa nouvelle boite. Ces entrepreneurs qui commencent par développer l’audience et ensuite seulement le produit, il les appellent les entrepreneurs du contenu .

👉  Quand l’équipe MOZ a pris la décision de continuer ce type de contenu alors qu’il ne marchait pourtant pas bien, le critère de décision pour continuer n’a pas été « allez on continue, c’est un contenu de plus, c’est original on verra bien ». Comme Rand l’explique dans l’interview qu’il m’a accordé pour Marketing Leaders, le critère a été : c’est un contenu qui apporte des solutions à un vrai problème – au départ aux membres de l’équipe Moz qui ne comprenaient pas bien tel ou tel concept, donc certainement à d’autres personnes hors Moz. Et Rand aime le faire, donc il le fait bien. Ca vaut le coup de continuer même si les chiffres ne sont pas bons ».

Conclusion : ne faites pas du contenu juste parce qu’il faut faire du contenu. Apportez une solution à un problème qu’un certain type de personne (d’audience) se pose. Et faites quelque chose qui vous plait. Dans l’intervalle, tenez bon. La tenacité en content marketing, c’est l’ingrédient #1 de la réussite.

 

 

Pas encore de commentaire(s) sur "Type de contenu : le Whiteboard Friday de Rand Fishkin"

    On attend avec impatience vos commentaires !

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *