Menus de configuration dans le panneau d'administration

Dis moi ce que tu partages, je te dirai qui tu es !

Depuis l’origine du web, les discussions ont toujours été le principal lien entre les utilisateurs (techniquement d’ailleurs, le lien « hypertexte » est l’un des piliers de fonctionnement de Google et de son « page rank »). C’est ce qui fit le succès des forums de discussions et marqua la naissance de la notion de « communauté ». Ces derniers présentaient toutefois deux écueils limitant leur expansion : les difficultés liées à leur monétisation d’une part et leur caractère « fermé » d’autre part.

De l’internet au web social : un web généreux !

Avant que la dimension éminemment sociale du web n’ait été véritablement révélée, internet c’était principalement trois choses : on cherchait sur un annuaire, on discutait sur des forums et on partageait des contenus grâce aux messageries instantanées on line en ne pouvant toutefois les consulter qu’off line.

Une première étape était franchie avec l’apparition de Google qui fit basculer du modèle de l’annuaire à celui de moteur de recherches. Ce faisant, Google s’est d’emblée positionné en grand organisateur de l’information mondiale. On connait la suite.

Facebook a ouvert la voie du « garder le lien ». Dans son sillage, d’autres se sont engouffrés selon divers positionnement : mise en relation (grâce à Linked-in), partage d’humeur grâce au micro-blogging (avec Twitter), pour ne citer qu’eux.

La révolution marketing était née.

Dire des réseaux (internet) qu’ils sont sociaux c’est affirmer que pour y être présents, il faut avoir quelque chose à partager

Et avec elle, la nécessité absolue et incontournable pour une marque d’être présente sur ces réseaux sociaux. La question de votre présence n’en est plus une : dès lors que vous avez quelque chose à vendre, vous devez être présent sur les réseaux sociaux. D’autres questions en revanche, découlent de cette nécessité ; et celles-là, il vous faudra pouvoir rapidement y répondre : Comment être présent ? Etre présent pour y dire quoi et sous quelle forme ?

C’est là qu’encore et toujours, mon très cher contenu web entre en scène … c’est là aussi qu’entre autre gabarit de contenus, les vertus du blog professionnel sautent aux yeux : par sa simplicité (d’installation autant que d’usage et d’utilisation), il constitue une fois de plus le point de départ de votre stratégie digitale : il vous permet de produire des contenus que vous pourrez partager.

Il rend donc facilement réalisable la concrétisation d’une des étapes clés de votre stratégie digitale : votre présence sur les réseaux sociaux.

Au final, vous comprendrez que concevoir votre stratégie éditoriale est LE point clé de votre présence digitale : C’est en fixant votre ligne éditoriale, en déterminant le fils rouge de ce que vous allez dire sur vous à vos lecteurs, que vous saurez quoi produire puis où et comment le partager.

Alors et vous ? qu’avez-vous à partager ?

ecureuils_shares

12 septembre 2014

Pas encore de commentaire(s) sur "Dis moi ce que tu partages, je te dirai qui tu es !"

    On attend avec impatience vos commentaires !

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *