Menus de configuration dans le panneau d'administration

Parole d’influenceur : l’avis tranché de Maël Roth sur la « confluence »

Il était peu envisageable d’évoquer la notion de « confluence », ce néologisme issue de la pratique conjointe et concertée du content marketing et du marketing d’influence, sans demander à Maël Roth ce qu’il en pensait. Maël Roth est en effet l’un des experts du content marketing les plus influents (dans le top 5 de notre classement des influenceurs du content marketing français) et l’un des rares professionnels du « contenu » (entendu au sens large) à disposer à la fois d’une vision stratégique « big picture » du content marketing ET d’une expertise pratique éprouvée par son activité de consultant tant auprès de marques que de technologies. En général, Maël ne mâche pas ses mots (et en l’occurence il s’exprime en trois langues … français, anglais et allemand !). Et tant mieux. On est fan du parler vrai par chez nous !

K.A : Comment définirais-tu cette notion de « confluence » ? Concrètement, cela signifie quoi pour toi ?

M.R : Je ne suis pas fan des néologismes qui apparaissent chaque jour parmi les « experts“ et « influenceurs“ qui sentent le besoin de faire naître un nouveau terme pour tout et n’importe quoi. Confluence = Content et influence ? On parle d’influencer marketing c’est cela ? Honnêtement je ne sais pas trop quoi faire avec ce terme. Cela concerne la distribution de contenus ? Ou la création ?

K.A : Dans un de tes commentaires sous un de mes partages Linkedin lié à la confluence, tu disais trouver cette expression nouvelle dangereuse. Peux-tu préciser ton point et nous expliquer pourquoi ?

M.R : Premièrement : arrêtons d’inventer des termes pour tout et n’importe quoi. Je travaille tous les jours Avec les entreprises qui ont des problématiques très « basiques » en termes de stratégies de contenus. Et une chose que j’ai très vite remarqué : ils ne vivent pas dans le monde des buzzwords sexy des experts et consultants. Quand tu arrives avec un terme un peu technique, beaucoup n’y voient que de la fumée et veulent parler de choses concrètes, pas de nouveaux termes et de tendances auxquelles on attribue (encore) un nouveau terme. Bref.

Je ne comprends pas pourquoi l’on se concentrerait déjà sur le « influencer Marketing“ sans avoir fait le travail de base. Et c’est cela le problème. Quand tu regardes l’article que j’ai écrit sur la méthodologie que nous appelons SCOM, il y a une partie stratégie de contenus à définir précisément, surtout le point « qu’est-ce que du bon contenu pour notre audience“ qui est essentiel. Et c’est ce qui est le plus compliqué pour les entreprises. Pourquoi travailler avec des influenceurs si le contenu n’est pas bon et que l’on a pas de stratégie définissant les messages que l’on veut faire passer ?

1 septembre 2016

1 commentaire(s) sur "Parole d'influenceur : l'avis tranché de Maël Roth sur la "confluence""

  1. Tang dit :

    C’est d’autant plus vrai, qu’il n’existe pas de marketing de contenu sans stratégie digitale.
    Les bases du marketing dans l’univers du web sont ignorées ou passées sous silence.
    Hors les insights marketing, les promesses faites aux consommateurs sont au coeur des enjeux d’un bon #contentmarketing. Voir l’exemple de la poussette bébé au milieu de cet article http://www.jacques-tang.fr/quest-ce-que-la-communication-digitale/
    En « soulageant » les consommateurs de leurs points de « douleur », ils entrent directement en résonance avec eux.
    Alors la confluence, devient plus un exercice de style qu’une réalité quotidienne pour guider les entreprises pour lesquelles nous intervenons.
    D’ailleurs un simple examen sur Google en rend bien compte.
    Pour confluence on parle d’éditions (sur Bordeaux), de travail en équipe, de maladies éruptives, de système de réécriture…
    Qui parmi les entrepreneurs que nous conseillons va y trouver un sens commun lié au marketing de contenu?
    Nous sommes quelques uns à penser que ceci est un acquis, pourtant il semble que non.

On attend avec impatience vos commentaires !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *