Menus de configuration dans le panneau d'administration

Marketing digital

Après une année bien chamboulée par le Coronavirus, l’heure est à la redéfinition des classiques du marketing digital et du content marketing. En faisant des recherches pour actualiser cette définition, je suis tombée sur un article très bien fichu de Dave Chaffey qui travaille chez la techno de content marketing Smartinsight. Grâce à leur outil ils sont parvenus à étoffer leur définition du marketing digital de différents visuels articulés autour de ce que l’auteur appelle les 5 D’ du marketing digital :

Les Digital 5

  1. Digital devices (outils/dispositifs digitaux) :  Chaque audience vit une expérience de marque au fils de ses intéractions avec les sites internets et applications mobiles de ces marques grâce à une combinaison d’outils connectés incluant smartphones, tablettes, ordinateurs fixes et portable, télévision ou plateforme de jeux.
  2. Digital platforms : La plupart des interactions sur ces outils digitaux s’effectuent via des navigateurs ou applications des principales plateformes ou services existants : Facebook (et Instagram), Google (et YouTube), Twitter et LinkedIn.
  3. Digital média (aussi désigné mix-média) : Tous les canaux de communication earned, paid et owned media indispensables pour toucher puis engager ses audiences. Ils incluent naturellement la publicité, l’e-mailing, les outils de messagerie instantanée, les réseaux sociaux et le SEO.
  4. Digital data (données digitales) : Il s’agit de toutes les données chiffrées et statistiques collectées par toute entreprise à propos des profils de leurs audiences et des interactions avec leur entreprise. Ces données (tant leur détention que leur utilisations) sont aujourd’hui largement règlementées).
  5. Digital technology : (technologie digitale) : Il s’agit enfin de toutes les technologies marketing (aka martech) que les entreprises utilisent pour créer des expériences interactives depuis leur sites webs ou applications mobiles en passant par l’experience en magasin ou via des campagnes d’e-mailing.

Marketing digital, web marketing, e-marketing ?

Il faut d’abord noter le nombre élevé de synonymes ou autre appellation du marketing digital tantôt désigné marketing web, e-marketing, marketing internet. Comme vous pourrez le constater sur ce graphique de Google trend, aux Etats-unis, le terme qui a clairement percé depuis 2004 et domine les usages internet aujourd’hui est bien celui de marketing digital.

En France, il en est de même pour la traduction littérale de l’expression digital marketing : marketing digital.

Marketing digital : définition

Résumé à sa forme la plus simple le marketing digital a pour objet de permettre la réalisation des objectifs marketing d’une entreprise par le recours aux médias digitaux et technologies digitales. De fait, le marketing digital implique de transposer les méthodes et objectifs marketing traditionnels aux sites webs, applications mobiles et réseaux sociaux de toute entreprise. Ceci est associé à des techniques de communication en ligne tels que notamment, le marketing sur les moteurs de recherche (SEO), marketing sur les réseaux sociaux (social média marketing), la publicité en ligne, le marketing par e-mailing ainsi que les accords de partenariats avec d’autres médias et sites webs.

Naturellement toutes ces techniques sont utilisées pour servir les mêmes objectifs que dans toute stratégie marketing classique (entendre par « off line ») c’est à dire l’acquisition de nouveaux clients et l’apport de leads aux équipes commerciales. Transposées au digital, ce développement de la relation client s’effectue désormais aussi par des outils de CRM digitaux (aussi désignés e-CRM) et des plateformes d’automatisation marketing (en anglais, marketing automation).

Notez enfin que toute bonne stratégie de marketing digital doit également inclure des formats marketings plus traditionnels mais qui ont tous fait leur preuve dans des stratégies digitales globales (et qui ont fait taire bien des professionnels du marketing et des médias qui prédisaient leur mort chaque année depuis les 20 dernières années …). On fait ici référence à la télévision, les médias papiers traditionnels, le publipostages et street-marketing (pour les opérations locales), radios, etc.

Les différents métiers du marketing digital

Ils sont très bien résumés dans cette infographie de Smart Insight.

On y retrouve ainsi notamment :

  • Le responsable de l’analytics
  • Le Content manager (ou content marketing manager). A plus haut niveau, lorsqu’il est fusionné au poste de Directeur marketing (CMO) on l’appelle Chief Content Officer.
  • Le CRM manager (qui intègre le marketing par e-mailing)
  • Le digital account manager ou Directeur des ventes
  • Le Directeur (ou responsable) du digital
  • Le rédacteur numérique (intégré à l’entreprise ou free-lance)
  • Le responsable du marketing digital
  • Le responsable du e-commerce
  • Le Directeur marketing
  • Le Responsable du PPC
  • Les gestionnaires des réseaux sociaux (incluant le community manager)
  • Le développeur et le web designer.
    

Pas encore de commentaire(s) sur "Marketing digital"