Menus de configuration dans le panneau d'administration

Lean content marketing : transformer votre marque en média avec les moyens d’une start-up

Vous êtes entrepreneur, commerçant, free-lance, professionnel de service et/ou en charge du marketing « entendu au sens large » dans une petite boite. Votre business tourne bien mais vous souhaitez faire mieux. Vous souhaitez surtout être présent sur le digital car vous avez compris mieux que quiconque combien une transformation digitale réussie pouvait générer de nouveaux flux de business.

Vous avez assisté à des conférences super intéressantes 😉 où on vous a raconté par le menu combien il était indispensable que vous deveniez votre propre média pour exister sur le digital, acquérir une audience et la transformer en client pour votre entreprise. Vous êtes donc archi convaincu qu’il vous faut créer un contenu de qualité qui va engager votre audience, produire ce contenu rapidement et scaller le tout pour envoyer tout ce beau contenu sur plate-formes cross-canal (réseaux sociaux et bien sur mobiles).

Oui, bien sûr. C’est ce que vous voulez, ça serait formidable effectivement. On souhaite tous ça d’ailleurs. Sauf que voilà. On est tous d’accord pour dire qu’on est pas tous Louis Vuitton, Michelin ou Procter & Gamble et qu’on a donc pas à disposition une armée éditoriale à nos services H24.

Alors concrètement comment fait-on ?

 

Conseil #1 : Appliquer la méthodologie Lean Start-up

Pour ne pas être « effrayé » par la tâche à accomplir, voici comment un moyen de procéder concrètement :

– on applique la méthode américaine du « think big start small » : on fait le plan idéal sur 12 mois / mais on commence par tout petit

– pour ce faire, on applique la méthode du lean start-up : on ne produit qu’un tout petit échantillon de contenu sur un domaine dont on pense qu’il correpond à une vraie demande et on mesure vite. En fonction, on adapte et on avise pour monitorer d’autres éventuels investissements dans plus de contenus.

 

Conseil #2 : Appliquer la règle des 1/3 – 1/3 – 1/3

Appliquer les conseils d’une femme, Betsy Morgan, qui a été pionnière dans l’éditoriale et le décollage d’une audience faramineuse transformée en une entreprise qui pèse des millions de dollars : le Huffington Post.

Ancienne CEO du Huff, Betsy Morgan, dans un échange avec Ken Doctor, auteur du blog « Newsonomics », expliquait les trois piliers de sa stratégie de contenu, stratégie de cout et d’acquisition d’audience qui a permis au Titre de croitre de la manière que l’on connait.

Voici la recette :

  • 1/3 de contenu original : contenu rédigé par des journalistes professionnels et top niveau. Transposé à vous, ça veut dire : rédigé par vous ! C’est votre contenu « leader d’opinion ». Celui qui vous permet de définir la voix de la marque et de sortir du lot.
  • 1/3 de contenu agrégé : voici un moyen abordable de concrétiser vos objectifs et en particulier celui de devenir un leader d’opinion dans votre domaine. Voir mon post sur les technos existantes en matière de curation de contenu (la plus connu en France étant à ce jour Scoopit. Vous poursuivez la construction de votre casquette de « leader d’opinion » … à moindre coût.
  • 1/3 de contenus rédigé par l’opinion (le « voice & opinion » content). Il vous faut allouer un espace chez vous dédié à l’engagement et à la conversation avec votre audience. Recourrez au guest-blogging, bien sûr répondez aux commentaires sous vos articles et évidemment, partagez tout ceci autant que possible.

Côté finances la règle a clairement fait ses preuves  : Le Huff post ne payait « rien » pour sa curation de contenu, il tentait d’attirer un contenu d’opinion le moins cher possible et allouait en revanche la quasi-totalité de ses ressources à produire un contenu original et de top qualité.

Franchement, ça parait être un plan réalisable non ?

 

23 juillet 2015

Pas encore de commentaire(s) sur "Lean content marketing : transformer votre marque en média avec les moyens d'une start-up"

    On attend avec impatience vos commentaires !

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *