Menus de configuration dans le panneau d'administration

Comment déterminer le bon contenu pour votre audience ?

Lee Odden (TopRank), marketer de génie, auteur célèbre et fondateur de l’agence marketing digitale Top Rank (et du très connu blog du même nom) donne à ce sujet la règle suivante. Pour déterminer le bon contenu à délivrer à votre audience « vous devez faire preuve d’empathie à l’égard de votre audience » et poser les bonnes questions ;-).

Faire preuve d’empathie à l’égard de son audience

Comment faire preuve d’empathie à l’égard de son audience ? Selon Lee Oden, principalement de trois façons et en vous demandant toujours :

  • Comment découvrent-ils l’information ? d’où ils tirent l’information ? On sait que la majorité d’entre eux commencent toutes leurs recherches d’informations en recherchant sur internet. Mais une fois cet élément acquis, dans le détail et concrètement, où vont-ils pour trouver l’infos ? Facebook / print magazine ? LinkedIn ?
  • Quelles sont leurs préférences de consommation de contenus ? pour recevoir leurs contenus, quels canaux ils préfèrent ? (qui se subdivise en plusieurs niveaux : chaines, devices, content) et qu’est-ce qui les motivent pour agir ?
  • Une fois qu’ils ont reçu leurs contenus, qu’est-ce qui les motivent pour prendre part au contenu ? Est-ce souscrire à une newsletter emailée ? S’abonner à flux RSS ? acheter un produit ? Rechercher d’autres informations ? En gros, qu’est ce qui les motive à prendre une décision pour aller plus loin ?

Placer le bon contenu devant la bonne cible

Où allez-vous vous situer sur les autoroutes de l’information ? Il y a un surplus de contenus qui nous est envoyé aujourd’hui. Plus qu’il n’y en a jamais eu dans l’histoire de l’humanité. Et on est devenu super bon pour ignorer/contourner/bloquer les contenus non pertinents. Donc au lieu de diffuser des contenus à des endroits où personne ne viendra le chercher, où personne ne l’attend, grâce au content marketing on recherche où l’audience cible va s’engager avec et comment on peut le placer devant lui. Afin qu’ils puissent obtenir les contenus quand ils en ont besoin, quand ils le souhaitent et pas en les interrompant alors qu’ils n’en ont ni besoin, ni ne le recherchent.

Autre point important : ne pas confondre diffusion ciblée (ce que l’on désigne en anglais « narrowcasting ») et radiodiffusion (diffusion large). L’un v/s l’autre. L’idée est que si vous essayez de dire tout à tout le monde, au final vous ne direz rien à personne ! L’idée est de parler aux gens de manière claire et directe. Mieux vaut avoir une petite part d’audience, ciblée de gens passionnée et engagés plutôt qu’une audience énorme et non qualifiée. C’est à ce stade que vous commencez à penser comme votre audience et que vous commencez à être connecté avec eux.

Quoi écrire et pour qui ? Toujours poser des questions…

Comme on nous l’a appris et comme on l’apprend nous mêmes à nos enfants … que fait-on quand on ne sait pas ? On pose des questions ! Et en matière de contenu, l’important est de commencer par poser les bonnes questions.

–           La première de ces questions est « pour qui faites- vous ça, pour qui créez-vous votre contenu ? » (si vous répondez à cette question « pour tout le monde » au final vous ne vous adresserez à personne… gardez ceci présent à l’esprit). Les connaissez-vous vraiment bien ?

–           Détaillez ces questions : la personne ou le groupe de personne est-il jeune, vieux, vivent-ils dans certaines parties du pays ou du monde, à quoi ressemble leurs vies ? Quel est leur but ultime dans la vie ? Qu’est-ce qui les motivent ? Qu’est-ce qui les laissent éveiller la nuit ?

–           Où souhaitez-vous engager cette audience ? Savez-vous bien sur quels réseaux sociaux ils se trouvent ? Quelles sont leurs préférences web ? Préfèrent ils consulter du contenu via du print ou via du digital ? Aiment-ils recevoir des téléchargements digitaux ?

–           Avez-vous une idée claire et précise de ce qu’ils veulent et de leurs besoins ?

Les réponses à ces questions sont apportées en application la méthodologie des personas. Il est essentiel que vous les portiez à la connaissance de chaque producteur de contenus, qu’ils soient écrivains, journalistes, designers, producteurs vidéo, etc. Bref, à toute personne qui produit un contenu afin que chacun d’eux aient toujours bien en tête leur futur lecteur. Rappelez leurs qu’ils ne produisent pas du contenu pour eux-mêmes, que seule leurs cibles comptent ;).

31 juillet 2015

Pas encore de commentaire(s) sur "Comment déterminer le bon contenu pour votre audience ?"

    On attend avec impatience vos commentaires !

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *