Menus de configuration dans le panneau d'administration

7 étapes pour concevoir votre audit de contenu (+1 template)

| |

Un audit de contenu répond à la question : quel contenu performe – ou pas ? L’audit de contenu est ainsi une évaluation qualitative de votre contenu car vous évaluez ce contenu par rapport à deux critères : les besoins de votre audience d’une part, et vos objectifs business d’autre part.

1. Assignez des objectifs à votre audit de contenu

Une fois achevé, votre audit de contenu aura généré un gros volume de données. Afin de ne pas être inondé, anticipez et fixer vos objectifs :

  • Demandez-vous pourquoi vous menez cet audit ? Dans quel contexte intervient-il ? Refonte de site, actualisation du contenu, stratégie de contenu que l’on souhaite booster, changement de design du site ou migration ?
  • Etablissez une fiche type de ce qu’est pour votre entreprise un bon contenu : ligne éditoriale bien sûr, mais aussi type de contenu, format (court ou long), contenu de fond du type « leader d’opinion » ou davantage pratique du type « comment fait-on », etc.

🤚 A T T E N T I O N !!

Le but d’un audit de contenu est de vous amener à prendre des mesures concrètes pour améliorer la performance de votre contenu existant. Il doit donc mener à un plan tactique concret pour traiter les problèmes, les identifier et améliorer le contenu. Pour atteindre cet objectif, deux erreurs à éviter :

  • Passer trop de temps à collecter et analyser des données en tous genres et vous perdre dans cette partie « théorique » en ne passant pas à l’action pour décider concrètement quelles mesures prendre pour chacun.
  • Ou au contraire, vouloir remédier trop vite au problème sans consacrer le temps nécessaire à l’analyse des données que vous aurez collectées.

2. Déterminez les composants de votre audit de contenu

L’objectif est d’analyser chaque page de contenu en la fragmentant en 7 blocs :

  • Type de contenu : Je vous renvoie à la partie de cet ouvrage présentant les 60 types de contenu possibles de votre content marketing.
  • Persona : A qui votre contenu s’adresse ?
  • Source du contenu : Création 100%, contenu curé ou contenu avec des liens sortants vers la source originelle du contenu, en cas par exemple de retranscription d’une interview ou d’une traduction ?
  • Performance du contenu : Votre contenu a-t-il attiré du trafic ? Cette audience est-elle restée sur cette page, votre contenu a t-il été lu ? Votre audience a-t-elle fait l’action que vous souhaitiez qu’elle fasse, au moyen du bouton de call-to-action inséré ?
  • Fraîcheur du contenu : Votre contenu est-il le plus à jour possible, par rapport à l’actualité ou les informations que vous détenez sur le sujet traité ? Est-ce un contenu « evergreen » (intemporel), un marronnier (contenu saisonnier) ou un contenu directement en lien avec l’actu « chaude » ?
  • Provenance de l’audience : D’où vient votre audience ? Si elle vient majoritairement de votre newsletter – ce qui est toujours une très bonne chose – alors que vous avez effectué une campagne payante sur LinkedIn, il faudra faire quelques ajustements.
  • Les points à évaluer (et corriger) :Call-to-action présent ou pas ? Et devrait-il l’être ou pas ? Plugin réseaux sociaux partout et « click to tweet » ; présence de liens hypertextes intra-site, sortant ; mots-clés ; nature du contenu facile à lire, grammaire complexe et/ou truffés de jargons techniques incompréhensibles pour votre audience ?  Balises H1, H2, titre, sous-titres, etc. ; longueur du contenu trop long, ou trop court, ou illisible car sans visuel, etc. Optimisation SEO, nom de l’auteur et date de publication.

3. Les métriques de votre audit de contenu

Chacun de ces metrics doit avoir pour objectif d’évaluer la qualité de chaque contenu créé :

  • Visiteurs uniques ;
  • Nouveaux visiteurs v/s visiteurs qui reviennent ;
  • Source de l’audience (notamment la répartition entre le trafic naturel, payant et celui en provenance de réseaux sociaux (notamment) ;
  • Taux de rebond ;
  • Temps de téléchargement ;
  • Mots-clés et positionnement sur ces mots-clés ;
  • Liens sortants/liens entrants (et la qualité de leur provenance) ;
  • Taux de conversion ;
  • Nombre de partages sociaux.

4. Actions à prendre au fils de la réalisation de l’audit de contenu

Globalement elles sont de trois ordres :

  • Re-proposer/retravailler des contenus qui ont très bien fonctionné ;
  • Rafraîchir les contenus qui ne sont plus à jour ;
  • Supprimer les contenus qui ne sont plus pertinents ou ne présentent plus d’intérêt.

Ce qui va sans dire allant parfois mieux en l’écrivant, voici une liste d’actions concrètes à mener :

  • Si vous tombez sur des pages vides, complétez-les – ou supprimez-les ;
  • Si le contenu est dupliqué, consolidez-le – ou supprimez-le ;
  • Si vos urls sont trop complexes / pas en lien avec votre mot-clé principal, améliorez-les ;
  • Si des contenus importants sont manquants (ce que vous devriez savoir à ce stade de l’établissement de votre stratégie notamment grâce à vos personas) intégrez-les à votre calendrier éditorial et créez-les sans perdre de temps !
  • Si des liens sont cassés, réparez-les ;
  • Si une page n’est pas/ est mal optimisée SEO, faites le job ;
  • Si le contenu est mal rédigé, contient des fautes d’orthographe ou de grammaire, corrigez-les ;
  • Si le contenu vous parait inexact ou plus à jour, rectifiez-le ;
  • Etc.

Vous avez compris l’idée, la principale étant : ne reportez pas à demain ce que vous pouvez faire tout de suite. Ne procrastinez pas : demain c’est jamais !

5. Quand mener cet audit et quand le renouveler ?

👉  A chaque étape de la vie d’un site web : nouveau design, création d’un blog ou développement d’une nouvelle stratégie de contenu suite à un changement de positionnement, refonte globale, ouverture d’un nouveau service, ouverture à un nouveau marché.

👉  De même, procédez à un audit lorsque des problèmes surviennent : chute de trafic, des ventes ou augmentation massive du nombre d’appels au service client, rupture brutale d’inscription à tel ou tel service alors que les inscriptions croissaient de manière exponentielle jusqu’alors, etc.

NOTA BENE : A vous de déterminer quelle fréquence de réalisation de ces audits vous parait la plus opportune. En général, il est recommandé de les faire une fois par an. Mais certaines entreprises qui créent beaucoup de contenu préfèrent parfois le faire tous les mois ou tous les trimestres.

6. Qui doit mener votre audit de contenu ?

Effectuer correctement un audit de contenu est un travail d’équipe. Le responsable de la stratégie de content marketing travaillera ainsi a minima avec le responsable SEO et le développeur.

Selon la taille de l’entreprise, l’équipe marketing devra aussi naturellement être impliquée et de manière générale, toute personne liée directement ou indirectement à la création du contenu de l’entreprise.

7. Outils pour réaliser votre audit de contenu

Difficile de réaliser un audit de contenu sans technologie. Analyser une page peut parfois prendre plusieurs heures donc multiplier ce nombre d’heure par le nombre de page de votre site et vous avez une idée de la dimension hyper chronophage de la tâche … Pour vous aider pensez aux outils suivants :

  • Tous les outils fournis gratuitement par Google sont toujours très pertinents (analytics, search console, etc.).
  • Les plus courants sont en général, SEMRush, Moz, Buffer, Quicksprout, Copyblogger.
  • D’autres moins connus mais intéressants : blaze ou content insight.
  • Et plus généralement (car ils présentent tous au moins une fonctionnalité qui vous sera utile dans la réalisation de votre audit de contenu, tous les outils vous aidant à réaliser votre audit SEO (en principe vous aurez tout ça dans le mois qui vient).
  • Enfin, pour vous aider à déterminer le nombre de partages sociaux, utilisez des outils tels que sharedcount, IDmarketingtools, sharescount (avec un S).

8. Un template pour vous aider à bâtir votre audit de contenu

Pas encore de commentaire(s) sur "7 étapes pour concevoir votre audit de contenu (+1 template)"

    On attend avec impatience vos commentaires !

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *